usage_entretien

Usage et Entretien

Comment entretenir vos planches à découper et vos couteaux pour leur assurer une utilisation efficace et une longue vie?

Couteaux

Les lames de vos couteaux nécessitent d’être aiguisées régulièrement à l’aide d’une pierre d’affûtage ou d’un fusil. Ainsi, le talon de la lame se place sur le haut de la pierre, formant ainsi un angle d’environ 20° avec la pierre. De haut en bas puis de bas en haut, le mouvement s’alterne d’un côté et de l’autre de la lame. Un affûtage rapide et régulier assurera une coupe optimale.

Pour un nettoyage efficace, il est préférable d’essuyer votre couteau avec un chiffon après l’avoir passé sous l’eau. Eviter les éponges abrasives qui railleront la lame.

Attention, le passage en lave-vaisselle est à proscrire!

Les matières naturelles végétales et animales sont vivantes et réagissent aux variations d’hygrométrie et de température. Les bois, les cornes et les ivoires peuvent être régulièrement nourris à l’huile afin de conserver leur éclat. Les matières synthétiques et les couteaux de cuisine peuvent être lavés à l’eau chaude.

Après chaque utilisation, la lame doit être lavée avec une éponge humide et essuyée avec un chiffon doux. Les aciers carbone s’oxydent naturellement et craignent l’humidité, à l’usage une patine apparaîtra sur la lame. Le mécanisme d’ouverture des couteaux fermants peut être lubrifié avec un peu d’huile.

Nos couteaux peuvent être intégralement réparés. Lame, manche, ressort ou tire-bouchon : chaque pièce constitutive du couteau peut être réparée ou changée si nécessaire.

 

Planches

Pour un entretien efficace, laver à l’eau savonneuse, rincer et sécher aussitôt avec un chiffon.

Attention, ne jamais laisser tremper et surtout ne pas mettre au lave-vaisselle!

Le bois est une matière vivante, il est donc normal avec le temps que la planche bouge. Avec la variation d’humidité au cours des saisons, le bois peut légèrement se déformer et de petites fissures pourraient apparaître. Rien de grave pour la solidité de la planche et ces aspérités lui donneront du cachet.

Périodiquement, lorsque vous sentirez une certaine sécheresse à la surface du bois, vous pouvez poncer légèrement la planche avec un papier abrasif très fin et enduire la pièce avec de l’huile minérale comestible. L’huile de lin convient aussi très bien. L’huile d’olive peut être utilisée mais celle-ci a tendance à rancir légèrement avec le temps.

Si vous ne vous sentez pas de redonner une seconde jeunesse à votre planche, Marna se fera un plaisir de le faire à votre place!