Couriot, couteau pliant en hommage aux mineurs de fond

couteaux pliants

description: Couriot, couteau pliant en hommage au mineurs de fond

Système de blocage de la lame : Liner-Lock
lame : Sandwich d’aciers carbone, gravure « Marna »
manche : Ébène.
longueur de lame : 10,5 cm
longueur : 22,5 cm
poids : 82 grammes

Pourquoi Couriot?

Une nouvelle fois j’ai eu envie de rendre hommage au passé minier de la ville de Saint-Etienne en créant un couteau aux lignes fines et au poids plume pour qu’il se fasse oublier au fond d’une poche. Voici donc le Couriot qui vient compléter ma gamme de couteaux pliants artisanaux.

Quoi de mieux pour représenter le charbon et le mineur que de parer ce couteau d’un manche en ébène et d’un acier sandwich patiné?

Certes l’ébène n’est pas un bois local mais c’est un bois qui reflète à merveille la couleur du charbon et sa poussière dont les mineurs étaient recouverts en remontant du fond. La lame est taillée dans un sandwich d’aciers au carbone puis a été révélée avec une solution acide pour lui donner cette magnifique patine. Les mineurs méritaient bien que j’utilise des matières nobles pour réaliser ce couteau.

Couriot était un des nombreux puits de mine de la ville de Saint-Etienne. Situé en plein cœur de la ville, le puits a été exploité jusqu’en 1963. Aujourd’hui le site c’est transformé en un musée retraçant l’activité minière de la région stéphanoise. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du musée.

Coté dimensions, le couteau en position ouverte mesure 22,5 cm pour seulement 82 grammes obtenu grâce à sa finesse.

Le Couriot est tout à fait déclinable, il viendra donc compléter ma gamme de couteaux pliants. Je compte d’ailleurs rapidement donner naissance à son petit frère qui sera plus petit et habillé en corne blanche ou os blanc. A eux deux, ils représenteront un peu le Yin et Yang de ma gamme… à venir

Après le Galapiat, le Piozou et le Miladzeu, voici donc le dernier né de la gamme Pierre Marna : le Couriot!

Entretien

La lame de votre couteau pliant stéphanois peut être aiguisée régulièrement à l’aide d’une pierre d’affûtage ou d’un fusil. Le talon de la lame se place sur le haut de la pierre. De haut en bas, le mouvement s’alterne d’un côté et de l’autre de la lame.

Il est préférable d’essuyer un couteau pliant avec une peau de chamois ou un chiffon plutôt que de le laver à l’eau. Les matières naturelles végétales et animales sont vivantes et réagissent aux variations d’hygrométrie et de température. Le passage en lave-vaisselle est à proscrire. Les bois, les cornes et les ivoires peuvent être régulièrement nourris à l’huile afin de conserver leur éclat. Les matières synthétiques et les couteaux de cuisine peuvent être lavés à l’eau chaude.

Après chaque utilisation, la lame doit être lavée avec une éponge humide et essuyée avec un chiffon doux. Les aciers carbone s’oxydent naturellement et craignent l’humidité, à l’usage une patine apparaîtra sur la lame.

Nos couteaux peuvent être intégralement réparés. Lame, manche : chaque pièce constitutive du couteau peut être réparée ou changée si nécessaire.

Date:
25 March 2016